• National Defense & Territorial Security against UFOs !

     

     

    Les Ovnis en Normandie & en Photos

     

     

    « Mer de la Manche, entre Brest et Rouen, au crépuscule  du 30 septembre 1954, l'équipage du pétrolier Port-Lyautey observe un objet qui vient toucher la surface de la mer puis s'envole verticalement. Il émet une flamme rouge et cesse d'être visible. » 

     [Le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France - Michel Figuet & Jean-Louis Ruchon - 1979] 

     

    « Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas voir. »

    [Les Mémoires d'un Ufologue - Chapitre : Les Postes de Surveillance Ufologiques] 

     

     Rubrique Ufo - Génpi  :

     

     Article N°193, suite des entretiens avec Bellator  voir :
    http://www.orden-de-chevalerie.org/192-les-preuves-de-l-existence-des-ovnis-a159131678

    ... / ...

    Bellator :

    J'ai une autre question sur laquelle je souhaiterais avoir votre opinion, cela concerne les Rencontres Rapprochées du Troisième Type où il y a la Présence d'Humanoïdes ou d'Entités supposées Extraterrestres ?

     

    Ufo - Génpi :

    De plus en plus d'Ufo-Amateurs pensent que ces RR3 sont le produit scénarisé d'une manipulation mentale des Témoins orchestrée par un Hypothétique Système Quantique de Contrôle Omnipotent et Insaisissable,  ... 

    [autant faire référence directement au Père du Quantique : Dieu le Père Éternel, et à ses Anges, ou à son opposé : à Lucifer et à ses Démons ! : NdT]

    ... ce genre de "Croyance Hypothétique" opère comme un dogme expliquant tout, et ses partisans s'en servent pour réfuter le bien fondé des Visiteurs Extraterrestres & leurs Engins Aérospatiaux.

     

    Pour nous la présence ou l'Apparition d'Humanoïdes ou d'Entités Endo/Exogènes sur notre sol n'est pas réfutable si l'on prend en compte les Chroniques Anciennes relatant des Cratophanies et les Récits Modernes concernant ce Type de Confrontation.

    D'autant que plusieurs de nos collaborateurs, en Poste de Surveillance sur les Spots - Ufovnis, nous ont rapporté avoir été les Témoins Visuels de l'Apparition Furtive de Silhouettes Humanoïdes Blafardes associées à celles de Sphères Lumineuses Multicolores.

     

    Ce fut le cas, par exemple, dans la nuit du 08/02/1975 au 09/02/1975, dans le Secteur de la Baie de l'Orne, lorsque nos Collaborateurs ont regagné, à cause du froid, la caravane qui leur servait à l'époque de refuge.

    Ces Silhouettes Humanoïdes apparaissaient furtivement lorsque le site était éclairé rapidement par une source de lumière artificielle, comme le passage d'une voiture aux phares allumés, ...  ces Humanoïdes semblaient absorber l'énergie de cette lumière (en particulier les Rayonnements IR & UV : NdT), avant de la restituer,  ce qui les rendait temporairement visibles à l'œil humain.

     

    Bellator :

    Ont-ils pris des photos ?

     

    Ufo - Génpi :

    Oui, quelques dizaines mais je ne peux pas vous les sortir facilement car elles sont avec les Archives du Génpi à la Banque, au Coffre !

     

    Bellator :

    Les sortirez-vous un jour du Coffre-Fort ?

     

    Ufo - Génpi :

    Nous avons commencé à le faire, ces documents publiés passent inaperçus noyés parmi d'innombrables Fakes, alors que ce sont des Preuves Indirectes des Incursions Ufologiques qui dérangent les Lobbys du Pouvoir en place.

    Vous savez depuis 1965, nous avons réunis des dizaines de photographies ou de films que nous avons réalisés nous-mêmes, et nous n'espérons plus qu'une chose : c'est la création d'une Fondation consacrée à la Recherche Ufologique Indépendante de toutes emprises Étatiques, pour lui confier toutes nos données.

     

    Bellator :

    Et le Géipan pour la France alors ?

     

    Ufo - Génpi :

    Le Géipan n'est plus le Gépan de Claude Poher, qui nous avait invités au CNES de Toulouse, l'année de sa création en 1977 (en tant qu'Association Privée Ufologique : le Génpi : NdT), et, ne disposant pas d'une dotation suffisante, il se limite à une Enquête, visant à rassurer nos Concitoyens quant à la nature et à la réalité des Intrusions Non-Identifiées dans notre espace quotidien.

     

    Bellator :

    Le Géipan ne remplit-il pas une autre Mission ?

     

    Ufo - Génpi :

    Si, ... à la "Demande" des Autorités Militaires, il renseigne des Représentants de la Défense Nationale sur les Rentrées Atmosphériques de Nature Satellitaire Terrestre, ou Autres, de Nature Extraterrestre.

    [NdT : Le Géipan intervient prioritairement sur les  Incidents de ce Type, comme l'Affaire du "Trou Normand" ... (qui a été investiguée à l'époque par le Sépra : ancêtre du Géipan : NdT) ... survenue dans la nuit du 25 au 26 octobre 1989 à Brix (50) dans la Manche - France, au lieu-dit "La Rade". "Cette nuit-là M. Bigot est réveillé à deux heures du matin par les grattements du chien sur la porte, dehors. En ouvrant à l'animal, il est surpris par une forte lumière blanche, d'aspect conique, qui semble survoler les champs, à l'est de sa maison. Cette lueur ne dure que quelques secondes, et M. Bigot, quoique surpris, n'y attache pas plus d'importance ; il décide de se recoucher. À cette même heure, M. Hervieux (notaire en retraite), de Brix, à quelques kilomètres de là, est réveillé lui aussi, mais cette fois par une forte sonorité qui lui rappelle le bruit "d'un moteur en décélération". Le lendemain matin M. Hébert découvre dans son champ (où M. Bigot vit la lumière) une large trace, ... (LDLN N°299). De son côté, entre 01 h et 02 h du matin, étant sorti pour assouvir un besoin naturel, où M. Hébert a vu le passage d'un phénomène de traînée lumineuse au-dessus de sa propriété, avant de faire, un peu plus tard dans la matinée, la découverte consécutive de plusieurs traces carbonisées au sol, des bouffées de chaleur sont encore perceptibles le jour de la découverte, et 02 jours après en profondeur, ainsi qu'une odeur de pétrole (souvent ressentie sur les traces laissées par des Ovnis), contaminées par la présence d'Isotopes Radioactifs, & la disparation de 06 à 10 mètres cubes de terre (cette Présence de Radioactivité a été totalement Oblitérée dans le Rapport Officiel du Sépra dirigé à l'époque par Jean-Jacques Vélasco, qui est accrédité Défense Nationale).]

     

    Ovnis & Radioactivité Brix (50) 25 et 26 Octobre 1989

      

    Photos Source : Génpi - Normandie - France - Ovnis

     

    [NdT : Complément d'enquête sur l'Incident du "Trou Normand" par le Génpi : Mr et Mme Bigot, qui sont les plus proches voisins résidents du "Trou Normand", le samedi 20 janvier 1990 en menant, vers 9 h 30, leurs bêtes pâturer dans le pré où les "Traces Carbonisées" sont toujours présentes, ont entendu une explosion et M. Bigot a vu comme une "Gerbe de Charbon" qui a affolé les vaches, comme cela c'était déjà produit, la veille, avec les bêtes d'un autre voisin. Source : Témoignage de Mr. Hébert, qui a vu jaillir, lui aussi, en janvier 1990, à plusieurs reprises, des grandes lueurs bleues s'élevant à une dizaine de mètres de hauteur. EDF n'a constaté aucun dégât sur la ligne à Haute Tension qui passe à environ 70 m des "Traces Carbonisées".] 

     

    Bellator :

    C'est déjà pas si mal !

     

    Ufo - Génpi :

    Oui, si on raisonne sur le Plan de la Défense Nationale, par contre pour ce qui concerne la Sûreté du Territoire et la Sécurité & la Protection des Citoyens, on est bien loin du Compte !

     

    Bellator :

    Quel est donc votre Bilan ?

     

    Ufo - Génpi :

    En nous basant, sur l'étude de nos Bases de Données, nous avons pu estimer que les Intrusions Non-Identifiées d'origine Endo / Exogène nous sont connues seulement à hauteur de 1 % des faits réels.

    [NdT : les sites Ovnigènes ou Spots - Ufovnis sont localisés lorsque les Observations Ufologiques y sont signalées  publiquement par la Presse Locale, à raison d'une en moyenne tous les 10 ans, puis une tous les ans si une prospection régulière y est réalisée par des Ufologues, et une tous les mois à condition qu'une Surveillance Directe  y soit assurée par des Guetteurs - Ufologues en Poste de Vigie Régulière & Suivie.]

    L'Importance de ces Intrusions Endo / Exogènes révèle des Visites Perpétuelles et une Cohabitation Constante de Formes d'Intelligences, ignorées par les Autorités Officielles qui sont dans l'impossibilité de les contrôler.

    Nous différencions ces Intrusions Endo / Exogènes selon deux catégories, ...

    01/ d'une part, les "Phénomènes Ovnis - Noosphériques", dont la "traçabilité" apparaît très facilement lorsque l'on utilise des Capteurs-Enregistreurs à Philtres UV & IR, ... (cf. : les Enregistrements de Daniel  L. F. , de Vincent Montréal, "Chasseurs d'Ovnis" Bretons, & qui sont observés ou photographiés d'une manière récurrente, comme ce fut le cas, le 06 février 1982, près de la Baule (44) en France: NdT) ...

    2/ et d'autre part les "Soucoupes Volantes" qui sont des Engins Manufacturés Métalliques & visibles à l'œil nu, mais beaucoup plus rarement détectés.

     

    Les Ovnis - Noosphériques

     [Source : http://files.afu.se/Downloads/Magazines/]

     

    Les Soucoupes Volantes

    !

     Photo Source : Génpi - Normandie - France - Ovnis

     

    Bellator :

    Vous adhérez donc à la Thèse des Visiteurs Extraterrestres ?

     

    Ufo - Génpi :

    Oui,  puisque  parmi ces "Ovnis", qui surgissent  dans notre environnement, en provenance d'Autres Sphères Physiques & Temporelles, à travers des "Puits à Énergie Potentielle,"  ou vortex, ... se manifestent  des "Vaisseaux Aérospatiaux" Structurés & Matériels, ou "Soucoupes Volantes", qui sont dirigés, ou pilotées, de nature différenciée et de constitution différente, voire opposées, aux Phénomènes "Noosphériques".

     

    Bellator :

    Y-a-t-il eu des Contacts avec les Aliens qui contrôlent ces Engins ?

     

     Ufo - Génpi :

    L'exégèse des Chroniques Anciennes, les fouilles des Sites Antiques ... (cf. l'investigation de Thierry Jamin concernant : L'Alien Project  : NdT) ...  et l'analyse des Récits des Témoignages Modernes l'induisent fortement !

     

      [à suivre]

     

    Les Ovnis en Normandie en Images

     

     

    Amfréville (14) - 30/10/1974 - 10 h 15

    Engin Volant avec Feux de Position

     Une Automobiliste, Mme Louisette C. Commerçante à Merville-Franceville-Plage, se rendait à Caen, lorsqu'en quittant Sallenelles, entre le Manoir du Canard Piquet et le Hameau de l’Écarde, elle aperçoit sur sa droite un Engin lumineux de 5 à 6 m de diamètre, en forme de dôme équipé de feux de position plus sombres, un à chaque extrémité de sa base rectiligne, qui filait dans l’atmosphère.

    01 Témoin

    Source : Génpi.

     

     

     

    Ifs (14) - 22/12/1954 - vers 19 h 45

    Engin Volant en Exploration

    Hier soir, M. Djebarri, entrepreneur de menuiserie à Ifs, s’est présenté au commissariat central de Caen pour raconter aux agents de service l’aventure dont il venait d’être témoin. Djebarri, affirme que vers 19 heures 45, alors qu’il circulait au volant de sa voiture automobile sur la route d’Ifs à Saint-Martin-de-Fontenay, ayant dans son véhicule son propre fils et un ouvrier de son entreprise, aperçut, à environ 100 mètre de lui, un impressionnant engin traverser la route et disparaitre dans la campagne. M. Djebarri, qui a même pu dessiner, devant les policiers, le croquis de ce mystérieux engin, a précisé que celui-ci avait la forme d’un cigare ou d’un obus, d’une longueur approximative de 7 mètres; il était tout illuminé et évoluait à vive allure, rasant le sol à 01 m 50 de celui-ci. Plusieurs automobilistes passant à ce moment sur la route se seraient arrêter pour observer cette insolite apparition, mais celle-ci, indiqua M. Djebarri ne dura pas plus de quelques instants. Djebarri, qui n’accordait guère de crédit à toutes ces histoires de soucoupes et de cigares aériens, a été, est-il besoin de le préciser, particulièrement impressionné par cette étrange rencontre.

    Plusieurs Témoins

    Source : Presse - Ouest-France du 23/12/1954.

     

     

     

     

    194/ La Défense Nationale & la Sûreté du Territoire face aux Ovnis !

     

    Soumont-Saint-Quentin (14) - 01/11/1990 - vers 22h / 23h

    Mimétisme Ovni et Scan du Témoin

      Au cours d’une Veille de Surveillance, par temps de brouillard, sur le site Ovnigène, Légendaire et Mégalithique de la Brèche au Diable, à Soumont-Saint-Quentin, un guetteur du Génpi (R. C.  âgé de 34 ans), qui s'est posté en haut de la côte de Plaids (148 m), à  la sortie  sud de Ouilly-le-Tesson, observe, à 250 m de sa position, la présence d’un engin qui emprunte la route de la D261a, un peu en avant du carrefour-stop  de la D261b, mais qui se déplace, en réalité, à très petite vitesse en "flottant" et en "tanguant" au-dessus de la chaussée. 

    Cet engin est silencieux et il a la taille apparente d’un véhicule automobile ordinaire dont le Guetteur peut deviner à peu près la forme globale, mais muni uniquement de ses feux rouges de position arrière, « roulant » comme le ferait une voiture, mais en marche arrière, qui se dirige alors dans sa direction, vers la côte 148 m de la côte de Plaids. 

    Jusqu’au moment où deux voitures, légèrement distante l'une de l'autre, venant de Soumont-Saint-Quentin approchèrent de loin, à cet instant l’engin se range sur un champ qui borde la route et éteint ses feux rouges, pour laisser passer, successivement les deux voitures qui, elles, sont éclairées normalement avec leurs feux de croissement et de position, avant et arrière (le témoin a pu identifier la première voiture comme un modèle de la DS Citroën).

    Après le passage des voitures, l’engin rallumera ses feux rouges  pour poursuivre son exploration toujours parfaitement silencieuse, mais maintenant dans le sens opposé, vers Soumont-Saint-Quentin, et, in fine, se dirigera en s’élevant doucement et progressivement au-dessus du champ vers la D261a, mais selon une trajectoire sinueuse qui le fit survoler la rivière du Laizon.

    A cet instant le guetteur R. C., voyant l’engin s’éloigner de sa position, se précipite en courant après lui, et traverse le Laizon à un gué, qu’il connaissait, pour essayer de le rattraper dans son vol dirigé vers le site de la Brèche au Diable.

    Lorsque R. C. se retrouva, les pieds et les  jambes dans l’eau froide, au milieu du cours du Laizon, il eu la surprise de voir l’engin venir le survoler en stationnant au-dessus de la cime des arbres, et ressenti une forte tension avec l’impression d’être « scanné » par un genre de «  rayonnement » invisible, qui cessa brutalement avant que l’engin ne poursuive sa route dans les airs.

    Malgré sa poursuite effrénée à pied qu'il prolongea, R.C. ne revit plus cette « Voiture Volante ». (du moins cette nuit-là ! ).

    Le guetteur a assisté à plusieurs reprise au déplacement de cet engin "déguisé" en voiture, qui suivait ostensiblement le tracé des voies routières. Et le fait d'avoir été comme enfermé (pendant environ 02 minutes) dans une "bulle invisible", avec la forte impression d'y être "sondé ou scanné", l'a profondément marqué.

    01 Témoin-Guetteur

    Source : Génpi.

     

    Photo Source : Poste de Surveillance PNE 14190 Ufo - Génpi

     

      

     

     Cliquez sur l'image pour l'agrandir

     

     

    Pour Info : Ufo - Génpi est, à nouveau, interdit de publication dans les Groupes Ovnis & Para-Ufologiques du 07/03/2019 jusqu'au 14/03/2019 (à cause de l’article 194 intitulé : La Défense Nationale é la Sureté du Territoire face aux Ovnis !) à l'initiative d'une minorité qui s'oppose de plus en plus à la libre divulgation des investigations sur les Ovnis. 

    Mais quel est donc le « Secret » que les études d'Ufo - Génpi révèlent et qu'il faut taire à tout prix ! ?

    Visiblement l'information libre & indépendante sur les Ovnis dérange  !

    Merci de bien vouloir partager dans ces Groupes ses articles, ses photos et ses vidéos, à sa place, pour tous ceux qui les recherchent.

     http://www.orden-de-chevalerie.org

    http://ufo-genpi-news.eklablog.com

     

    « Que les peuples de la planète dessillent leurs yeux aveuglés : nous ne sommes pas sur la voie de la paix ! »

    [George Hunt-Williamson]

     

      « NdT: Les Conjectureurs :

     Ce sont ces « Idiots (très) Utiles » aux « Intrus Extraterrestres », qui sont généralement ni des affiliés ni des extraterrestres mais seulement des « savants » des « experts » qui offrent autant de suppositions ou de conjectures, qu’il y a de théories contradictoires. Leur ignorance des causes et des effets n’est en rien un frein à leurs excès, et leur aveuglement imbécile n’a d’égale que les dangers qu’ils font courir à la planète Terre.»

    [Les gîtes secrets du lion - de George Hunt-Williamson - 1972]

     

    « Lorsque l'on Aime on Partage et lorsque l'on Partage on Aime. »

     

     « Je n'ai que des Amis, puisque mes Ennemis sont mes meilleurs Amis. »

     

    Guillaume Chevallier

     

    [Bon Vent !]

    Partager via Gmail

  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: