• Voyage en Kaléidoscope !

     

     

    « Alors je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Le premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n’y avait plus de mer. Et je vis la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, envoyée par Dieu … Maintenant la demeure de Dieu est parmi les hommes ! Il demeurera avec eux et ils seront ses peuples. Dieu lui-même sera avec eux, il sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux. Il n’y aura plus de mort, il n’y aura plus ni deuil, ni lamentations, ni douleur. En effet, les choses anciennes auront disparu ... Maintenant, je fais toutes choses nouvelles … C’en est fait ! Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. Celui qui a soif, je lui donnerai à boire gratuitement à la source d’eau de la vie. Quiconque aura remporté la victoire recevra de moi ce don ; je serai son Dieu, et il sera mon fils … »

     [Apocalypse de Jean 21.1- 7]

    Read more...

    Partager via Gmail

    your comment
  • In Via !

     

    « Pourrait-on se passer de symboles ? La réponse est oui. A condition, toutefois, de ne communiquer avec personne et de s'abstenir de penser. Bref, un ermite lobotomisé qui logerait au fond d'une grotte pourrait parfaitement vivre sans symbole. Enfin vivre ... Pour le reste de l'humanité, c'est plus difficile, sinon impossible. L'homme est un animal social et culturel qui, pour se construire, a sans cesse besoin de recourir à la mallette d'outils des symboles. Bref, la vraie réponse est non. »

    [Les Symboles pour LES NULS - Emmanuel Pierrat]

     

    « La Précision de l'Ouverture d'Esprit du Compas, la Droiture de l'Équité de l'Âme de l'Équerre, le Soutien, le Tenant et le Support du Corps de la Canne »

    [Les Armes du Compagnon]

    Read more...

    Partager via Gmail

    your comment
  • Nubes Cum Figuris !

     « ... Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche ... »

    [Apocalypse 3.15.16]

     

    « Puisque vous êtes si peu serviable, à partir de maintenant, à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche un serpent ou un crapaud.»

    [Les Fées - Charles Perrault]

     

     

    « … Il s'assit sur la montagne des Oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui poser cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors on vous livrera aux tourments, et l'on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l'amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, - que celui qui lit fasse attention ! - alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ; que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison ; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas. Car, comme l'éclair part de l'orient et se montre jusqu'en occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l’homme. En quelque lieu que soit le cadavre, là s'assembleront les vautours. Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d'une extrémité des cieux à l'autre. Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous savez que l'été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous : il en sera de même à l'avènement du Fils de l’homme. Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée. Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. »

     

    [Matthieu 24/3-42]

     

     « … Alors il leur dit : Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel. » 

     

    [Luc 21/11]

     

     

     La Terre nous parle !

     Si la Terre nous parle, d’une manière ostentatoire, parfaitement visible [du ciel ! ] depuis les années 1980, avec les Crops Cercle, et selon une écriture [hiéroglyphique d’une grâce féérique et d’une beauté angélique] et un langage [que certains appellent « la Langue Perdue »] qui sont, en fait, ceux des Anges du Brouillard [Cf. les travaux et les publications de Grasset d’Orcet], ou Blasonnements des Gouilliards, et que pratiquent couramment les Anciens, les Ancêtres et les Aînés de l’Orden de Chevalerie ... le Ciel, lui- aussi, n'a pas cessé de nous parler !  

     

    [Pour info : les agroglyphes (comme les Crops Cercle Britanniques) sont des  supports de communication hiéroglyphique ... au même titre que les géoglyphes (comme ceux de Désert de Nazca) ... et ceux qui les attribuent aux « Indigènes » locaux ! ... se trompent largement ! ...  parce que dans ces deux cas exemplaires, de nouveaux hiéroglyphes apparaissent, encore et toujours ! ... et malgré la disparition de leurs auteurs supposés, Pré-Incaïques ou Pré-Retraités des Services (Très ! ) Spéciaux Britanniques ! ]

     

    Read more...

    Partager via Gmail

    your comment
  • Thélème !

     

    « … Imaginez, un fond d’Écran Vert sur lequel apparaissent des signes d’écriture en caractères lumineux et or ! »

     

    [Dialogue avec l’Ordre du Temple]

     

    J’ai été nu, vous m’avez habillé. 

    J’ai eu soif, vous m’avez donné à boire. 

    J’ai eu faim, vous m’avez donné à manger. 

    J’ai été en prison, vous m’avez visité. 

    J’ai été malade, vous m’avez secouru. 

    J’ai eu froid, vous m’avez réchauffé. 

    J’ai été affligé et vous m’avez consolé. 

     

    [La Société Angélique, les Frères de Métier et Grasset d’Orcet]

     

     

    Tabula Smaragdina 

     

    La Table d’émeraude est un texte très court composé d’une douzaine de formules allégoriques, qui serait l’enseignement de Hermès Trismégiste, le fondateur légendaire de l’alchimie, bien qu’il s’agisse[Selon Wikipédia] d’un texte talismanique, dont la version la plus ancienne retrouvée figure en appendice d’un traité qui aurait été composé au VI siècle, intitulé : Livre du Secret de la Création de Kitâb sirr al-Halîka, qui est une traduction [pseudépigraphique] du Grec Apollonius de Tyane, sous son nom arabe Balînûs.

    Read more...

    Partager via Gmail

    your comment



    Follow articles RSS
    Follow comments' RSS flux